Mot du ministre
Mesdames et Messieurs, chers Usagers, Permettez-moi avant tout propos, de vous souhaiter la bienvenue sur votre site qui vous renseigne énormes sur les travaux publics et les transports au Bénin. C\'est un plaisir pour moi de vous savoir si nombreux à la quête des informations vérifiées et réelles pour vos différents travaux. En effet, la refondation voulue pour le Président de la République implique pour le secteur des travaux publics et des transports, la réalisation d\'infrastructures routière, ferroviaire et aérienne....[Lire la suite]
Nos projets
  • ETUDE DE FAISABILITE TECHNICO-ECONOMIQUE D'AMENAGEMENT ET DE BITUMAGE DE LA ROUTE KETOU-SAVE
  • ETUDE DE FAISABILITE TECHNICO-ECONOMIQUE D'AMENAGEMENT ET DE BITUMAGE DE LA ROUTE ZANGNANADO-BANAME-PAOUIGNAN (65KM) ET DE LA BRETELLE COVE-BANAME (12KM)
  • ETUDE DE FAISABILITE TECHNICO-ECONOMIQUE D'AMENAGEMENT ET DE BITUMAGE DE LA ROUTE LALO-AGBANGNIZOUN-ABOMEY-DJIDJA-AGOUNA-TCHETTI-BANTE (204,25KM)
  • ETUDE DE LA ROCADE DE PORTO-NOVO
  • ACTUALISATION DES ETUDES DES PONTS SUR TCHETTI-KOKORO-IDADJO ET LALO-TCHI-AHOMAD
TRAVAUX SUR LA VOIE GODOMEY-PAHOU : LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS CONSTATE L’éTAT DES DéVIATIONS

Pour se rendre à Pahou en quittant Cotonou, la circulation est pénible sur la route inter-Etats en réfection. Mais il est désormais possible de prendre par une déviation. Le ministre des travaux publics et des transports en a fait l’expérience vendredi dernier.

 

Circuler de Godomey vers Pahou en passant par la grande voie n’est plus chose aisée du fait des travaux de reconstruction de la voie. Poussière en saison sèche, boue en saison pluvieuse, les usagers sont abonnés à la souffrance. Et pourtant, il existe une déviation pour leur épargner ces difficultés.

Vendredi 17 Mai 2013. 18h05. Nous sommes à la descente de l’échangeur de Godomey en allant vers Ouidah. Au pied de cette infrastructure, stationne une dizaine de véhicules. De l’un d’eux, on voit sortir le ministre Lambert Koty. Vêtu d’un pantalon et d’une chemise, il salue quatre Chinois et quelques autres Béninois qui étaient à l’accueil. Mais l’attente ne dure pas : c’est le début d’un périple. Et l’arrêt suivant donne plus de clarifications sur les motivations de la sortie ministérielle.

En effet, à peine 5 minutes de route, et descendant de la route inter-Etats en longeant la clôture du CEG Godomey, le cortège s’arrête. C’est le premier véritable arrêt.

Chinois et Béninois donnent des explications au ministre sur les tenants et aboutissants de la déviation qui devra conduire désormais, avec plus de confort, vers l’arrondissement de Pahou dans la commune de Ouidah. Tous ces échanges étaient basés sur une carte géographique dépliée et gardée en mains que tous scrutaient avec intérêt. Une fois, les discussions techniques achevées, un des membres de la délégation s’approche des journalistes : c’est l’homologue. En termes moins techniques, c’est l’œil du ministre sur le chantier de construction de la route Godomey-Pahou longue de 16 km. « On a aménagé des déviations depuis Kindonou jusqu’à Pahou. En suivant les panneaux après la clôture du CegGodomey, on peut arriver sans difficulté à la pharmacie Concorde à Cocotomey », indique Joseph Ahissou, l’homologue. « Il y a des voies aménagées. Après la pluie, l’entretien suit et permet aussitôt de rendre la voie praticable », poursuit-il. De plus, Joseph Ahissou fait savoir qu’il existe aussi des voies parallèles à la route en construction et qui peuvent aussi être utilisées par les usagers. De toutes les manières, la déviation s’étend sur 12 km.

Et au ministre en charge des travaux publics de justifier sa descente sur les lieux. « Avec le début des pluies, il devient de plus en plus difficile de rouler sur la voie en reconstruction. C’est pour cela que des déviations sont prévues. Cela facilite la circulation et permet aussi à l’entreprise de travailler paisiblement », ajoute Lambert Koty. C’est donc pour constater l’effectivité de cette déviation et le confort sur la voie qu’il est descendu pour parcourir toute la distance.

Ces clarifications faites, le voyage peut reprendre. Le cortège s’ébranle et en une dizaine de minutes, on est à la pharmacie Concorde. Le circuit est surtout facilité par les plaques de signalisation disposées dans les tournants et les intercessions.

Une fois à Cocotomey, le chemin se poursuit le long des rails de l’autre côté de la voie. Avec moins de tournants que sur le premier trajet, la longue file de véhicules est à Pahou, en 20 minutes environs. Elle rejoint la route inter-Etats à travers la voie qui donne sur l’entrée principale du CegPahou. Autre arrêt. C’est le lieu de faire le point de la traversée. « Il faudra mettre plus de plaques d’indications », a recommandé le ministre. Et puis, « il faut aller vite » dans les travaux, martèle-t-il.

 Donnant du CegGodomey au CegPahou, la déviation dans le cadre de la reconstruction de la voie Godomey-Pahou a été bien mise à l’épreuve par les premiers responsables en charge des travaux et de leur contrôle : elle constitue une alternative aux difficultés que rencontrent les usagers du fait des travaux.

 
MTPT © 2012 - Tous droits réservés