Mot du ministre
Mesdames et Messieurs, chers Usagers, Permettez-moi avant tout propos, de vous souhaiter la bienvenue sur votre site qui vous renseigne énormes sur les travaux publics et les transports au Bénin. C\'est un plaisir pour moi de vous savoir si nombreux à la quête des informations vérifiées et réelles pour vos différents travaux. En effet, la refondation voulue pour le Président de la République implique pour le secteur des travaux publics et des transports, la réalisation d\'infrastructures routière, ferroviaire et aérienne....[Lire la suite]
Nos projets
  • ETUDE DE FAISABILITE TECHNICO-ECONOMIQUE D'AMENAGEMENT ET DE BITUMAGE DE LA ROUTE KETOU-SAVE
  • ETUDE DE FAISABILITE TECHNICO-ECONOMIQUE D'AMENAGEMENT ET DE BITUMAGE DE LA ROUTE ZANGNANADO-BANAME-PAOUIGNAN (65KM) ET DE LA BRETELLE COVE-BANAME (12KM)
  • ETUDE DE FAISABILITE TECHNICO-ECONOMIQUE D'AMENAGEMENT ET DE BITUMAGE DE LA ROUTE LALO-AGBANGNIZOUN-ABOMEY-DJIDJA-AGOUNA-TCHETTI-BANTE (204,25KM)
  • ETUDE DE LA ROCADE DE PORTO-NOVO
  • ACTUALISATION DES ETUDES DES PONTS SUR TCHETTI-KOKORO-IDADJO ET LALO-TCHI-AHOMAD
BONI YAYI LANCE LES TRAVAUX DE LA ROUTE PAHOU-OUIDAH-HILLACONDJI

Le Dr Boni Yayi a procédé hier à Ouidah au Lancement des travaux de

réhabilitation de la route Pahou-Ouidah-Hillacondji entrant dans le

cadre de la phase 1 du projet de facilitation des transports sur le

corridor Abidjan-Lagos. Pour la mise en œuvre de ses travaux, par la

Banque Africaine de Développement (BAD) a mis à la disposition du

Gouvernement de la République du Bénin des ressources d’un montant de

52,5 Milliards de Francs CFA environ dont 28 milliards de Francs CFA

à titre de prêt et 24,5 milliards de Francs CFA à titre de don. Ce

financement va permettre la reconstruction en 2 x 2 voies de la route

Pahou-Ouidah (18,5 Km) et de réhabilitation du tronçon

Ouidah-Hillacondji (58,75 km). Des aménagements portant sur 100 km de

pistes rurales connexes à la route principale et 4460 mètres linéaires

de clôture d’infrastructures socio-économiques et la fourniture

d’équipements de transformations des produits agricoles aux

groupements de femmes qui se trouvent dans la zone d’influence du

projet. Dans le cadre du même projet, le poste de contrôles juxtaposés

à Hillacondji à cheval sur les territoires béninois et togolais sera

construit de même que les études de faisabilité des routes

Comè-Lokossa-Dogbo avec la bretelle Zouhoué-Athiémé (71km) et Porto

Novo-Pobè-Obèllè avec la bretelle Zian-Igolo-Frontière du Nigéria (91

km). Répartis en, deux lots, les seront exécutés par le Groupement

d’entreprises Chaabane-CGE et par l’entreprise ADEOTI Sarl et vont

durers 26 mois pour le lot 1 et 18 mois pour le lot 2.

Ce projet vient s’ajouter aux importantes infrastructures dont la mise

en place a démarré au profit des départements de l’atlantique et du

littoral. Il s’agit : des travaux d’aménagement et de reconstruction

de la route Godomey-Pahou financés par la Banque Mondiale, des travaux

de reconstruction de la route Akassato-Bohicon financés par le

gouvernement chinois. Il faut ajouter le démarrage prochain du projet

d’aménagement et de bitumage des 14 premiers kilomètres d’accès de la

route des pêches et de ses bretelles grâce au concours financier de la

Banque Ouest Africaine de Développement qui a accordé à notre pays un

prêt d’un montant de 12 Milliards de F CFA.

Au plan national, il faut préciser que la politique des grands travaux

du gouvernement du Dr Boni Yayi va permettre très prochainement

l’aménagement et le bitumage de la route KANDI-SEGBANA-FRONTIERE

NIGERIA (par Samia) grâce au concours des Institutions de financement

arabes à savoir, la Banque Islamique du Développement, le Fonds

Koweitien pour le Développement Economique arabe, la Banque Arabe pour

le Développement Economique en Afrique, le Fonds OPEP, le Fonds

Saoudien de Développement pour un montant de 38 milliards de F CFA ;

l’aménagement et le bitumage de la route

Bodjécali-Madécali-Iloua-Frontière du Nigéria pour un montant

d’environ 18 milliards de F CFA sur financement du Budget National ;

la construction d’un pont sur le fleuve Mono entre Athiémé et

Agomè-Glozou sur financement de la Banque Arabe pour le Développement

Economique en Afrique (BADEA) pour un montant de 5,2 Milliards de FCFA

environ.

Il faut préciser que le maire de la commune de Ouidah au nom des

populations riveraines des ouvrages a remercié le chef de l’Etat pour

l’intérêt qu’il porte pour la cité historique de Ouidah ainsi que

l’illustrent les différents infrastructures dont les chantiers ont été

lancés depuis quelques mois.

 

Les caractéristiques de l’ouvrage

 

Pour le lot1 : Section Pahou-Ouidah

ü Le profil en travers

Une plate forme de 23 mètres comprenant :

· un terre plein central (TPC) de 2,00 mètres ;

· deux chaussées unidirectionnelles de 9,00 mètres chacune

comprenant 02 voies de 3,50 mètres chacune, une bande de 2 mètres de

part et d’autre ;

· un caniveau latéral de 1,5 m de large de chaque côté ;

ü La structure de la chaussée

· 5 cm de béton bitumineux en couche de roulement

· Une nappe de géogrille de renforcement en fibre de verre

dans les zones constituées de matériaux gonflants

· 15 cm de grave bitume en couche de base

· 20 cm de sable amélioré au ciment en couche de fondation

· 20 cm de sable silteux en sous-couche de fondation ou en

couche de forme

Pour le lot 2 : Section Ouidah-Hillacondji

ü Le profil en travers

Réhabilitation de la route suivant la géométrie en place à savoir une

plate forme de 10 mètres constituée de deux voies de 3,50 mètres et de

deux accotements de 1,5 mètres de large chacun;

ü La structure de la chaussée

· 5 cm de béton bitumineux en couche de roulement

· Une nappe de géogrille de renforcement en fibre de verre

· La couche de chaussée existante à renforcer

D’un coût estimé à 29 milliards 636 millions de F CFA Hors Taxes, les

travaux du lot 1 relatifs à la reconstruction en 2 x 2 voies de la

route Pahou-Ouidah (18,5 Km) d’une part, et ceux du lot 2 portant sur

la réhabilitation du tronçon Ouidah-Hillacondji (58,75 km) d’un coût

estimé à 14 milliards 020 millions de F CFA Hors Taxes, que nous

lançons, ce jour, seront réalisés respectivement par le Groupement

d’entreprises Chaabane-CGE et par l’entreprise ADEOTI Sarl, tous

retenus à l’issue d’un appel d’offre international.

La durée de réalisation des travaux du lot 1 est de 26 mois et celle

du lot 2 est de 18 mois.

MTPT © 2012 - Tous droits réservés